Agora
Résonances
www.ircam.fr
Programme jour par jour

PROGRAMME JOUR PAR JOUR

FAMA

Beat Furrer

Mademoiselle Else descend au salon du grand hôtel de montagne pour obtenir l'argent qui sauvera son père de la faillite. Le compositeur Beat Furrer a créé un gigantesque instrument qui capte et transforme les plis de l'âme du personnage de Schnitzler et les bruissements d'un orchestre et d'un chœur situés à l'extérieur. Un espace dans l'espace, une immense boîte aux parois mouvantes où prend place l'auditeur, un lieu bientôt traversé par les rumeurs, FAMA est une architecture conçue par le compositeur associé ici au dramaturge Christoph Marthaler.

Encore peu connu en France, Beat Furrer façonne pourtant depuis quinze ans un monde original où se conjuguent les voix, les simulacres sonores et leur déploiement commun dans un espace singulier. Après Narcissus, après Begehren élaboré avec l'architecte Zaha Hadid, Beat Furrer rassemble ici tous les éléments d'une dramaturgie conséquente, inspirée par Ovide. Fama, nom de la divinité de la Renommée dans les Métamorphoses, possède une maison sur la frontière de trois univers, dont les portes et fenêtres s'ouvrent à tous les bruits.
"De là, tout ce qui se passe dans quelque lointain pays se voit. Et il n'est pas de voix qui n'y parvienne à des oreilles prêtes à la recueillir." Ovide

Fama / Beat FurrerLa voix de Mademoiselle Else n'habite plus le grand hôtel d'une bourgeoisie crépusculaire. Elle voltige dans la conscience de celui qui l'écoute. L'opéra a transformé l'espace mythique d'Ovide en espace intérieur de plus en plus oppressant.
FAMA, le son lointain et le vacarme intime.

Opéra pour grand ensemble, 8 voix, actrice et construction sonore, 2005 (70'). Création française. Commande de la SWR et du Klangforum Wien

Distribution

Conception et direction musicale : Beat Furrer | Livret d'après Les Métamorphoses d'Ovide et Mademoiselle Else d'Arthur Schnitzler | Mise en scène : Christoph Marthaler | Assistance à la mise en scène : Isabel Ostermann | Klangforum Wien | Neue Vocalsolisten Stuttgart | Eva Furrer, flûte contrebasse | Bernhard Zachhuber, clarinette basse | Manfred Spitaler, clarinette basse | Isabelle Menke, actrice | Architecture : LIMIT Architects | Acoustique : Winfried Ritsch | Direction technique et lumière : Harald Godula | Costumes : Sarah Schittek

Production du Klangforum Wien en collaboration avec le festival de Donaueschingen, Ircam-Centre Pompidou, Opéra national de Paris et Wien Modern.

Avec le soutien de Thomastik-Infeld, de la Fondation Vontobel, de la Fondation musicale Ernst von Siemens, de Pro Helvetia, Fondation suisse pour la culture et du ministère autrichien des affaires étrangères. Avec l'aide de la SACD dans le cadre de son action culturelle musique et de la Fondation Nestlé pour l'Art. Avec le soutien de la Ville de Paris.

Crédit photo : © LIMIT Architects

Jeudi 1er et vendredi 2 juin, 19h30 et 22h / Ateliers Berthier

<< Retour